Etre soi en toute liberté !

« Le but de l’évolution personnelle est d’être de plus en plus soi-même, dans n’importe quelle situation, au lieu de revêtir un rôle. 
En d’autres termes, le meilleur enseignant n’est pas celui qui joue le rôle d’un enseignant, mais celui qui est une personne authentique au sein de sa classe.
Le meilleur parent n’est pas celui qui joue le rôle du parent, mais celui qui est une personne authentique au sein de sa famille.
C’est en évoluant en tant que personne que l’on laisse tomber les rôles pour n’être plus que soi-même dans toutes les circonstances de la vie. »

Carl Rogers, psychologue américain ( 1902-1987)

Cette scène drôle et émouvante a été filmée à Sydney en Australie et publiée sur Youtube il y a quelques jours à peine. Je ne sais pas ce que j’aime le plus dans cette vidéo, l’incroyable liberté de cet homme qui danse son parapluie à la main, sans s’émouvoir du regard amusé des gens qui l’entourent ou alors l’abandon total de cette policière, qui l’espace d’un instant se moque de son statut et se laisse aller à cette danse avec ce vieil homme déjanté. Que c’est bon à regarder !

Combien de fois dans notre vie, nous cachons-nous derrières des masques imposés par la société ?  Nous jouons tellement de rôles, qu’à force nous finissons pas croire que nous sommes les personnages que nous jouons. Cette vidéo nous rappelle que nous ne sommes pas uniquement notre statut, notre fonction sociale. Il y a autre chose qui nous anime en profondeur, quelque chose qui fait danser cet homme et cette femme, en dépit du regard des autres.

Nous sommes avant tout des êtres sensibles, nous ressentons tant de choses que nous n’exprimons cependant pas, par peur d’être jugé ! Et pourtant,  il n’y a rien de plus beau que de laisser s’exprimer ce feu intérieur, cette petite graine de folie et d’originalité que nous portons tous en nous. L’énergie qui se dégage de cette vidéo a un réel effet. Elle est palpable, car on se sent revigoré par tant de liberté exprimée dans la magie d’un instant.

Ce couple de danseurs atypique nous rappelle à quel point l’abandon est libérateur, à quel point le partage est nourrissant, à quel point il est important de faire tomber certaines barrières, pour enfin se sentir libre d’être soi en toutes circonstances.

Qu’est-ce que la liberté ? Selon le dictionnaire, c’est «  l’état de quelqu’un qui n’est pas soumis à un maître « . Qui est notre maître au quotidien ? Notre mental ou notre coeur ? La question mérite d’être posée.

 Lorsque nous nous interdisons d’exprimer en nous notre vérité, nous ne sommes pas libres. Nous nous dépossédons de notre pouvoir. Les préjugés, la peur du regard de l’autre, nos croyances, nous entravent. Si on enlève toutes ces limitations qui naissent uniquement dans notre esprit que reste-t-il ? A vous d’écouter la réponse qui résonne en vous.

Alors j’ai juste envie de dire ceci. Si un jour vous avez vraiment envie de faire quelque chose parce que vous brûlez de le faire. Faites-le.

Tout va bien. Vous n’êtes pas fou. Vous avez juste envie d’être vivant ! Et il n’y a pas de mal à vouloir se sentir vivant non ?

PS : J’ai demandé à un blogueur australien si cette femme policière pouvait avoir des problèmes avec ses supérieurs parce que elle avait dansé en tenue de service. Voici sa réponse :

« The policewoman will not get into trouble. In Australia we appreciate character in a person and like to not take life too seriously, so she will be just fine. I think that her police colleagues will have a good laugh about her regarding her dancing :)
Konstantine »

 » La policière n’aura pas de problèmes. En Australie nous apprécions la personnalité d’un individu  et nous aimons les personnes  qui ne se prennent pas trop au sérieux, donc tout est ok ! Je pense que ses collègues ont bien ri en la regardant danser ! »

©larevolutioninterieure.com

 

 

 

 

Publicités

Le bonheur selon Lucas Jatoba !

Lucas Jojoba

Lucas Jatoba

Je vous ai parlé ici il y a quelques semaines d’une superbe vidéo  » 30 Gifts to 30 Strangers  » réalisée par un jeune brésilien vivant en Australie.  Dans cette vidéo, il avait eu l’idée d’offrir le jour de ses 30 ans, 30 cadeaux à des inconnus dans les rues de Sydney. Ma curiosité m’a poussée à en savoir plus sur lui ! Très gentiment, il a répondu à mon mail et à toutes mes questions et je l’en remercie ici !!!

Et vous allez voir, que ce jeune homme a une philosophie de vie très positive !!!!

Qui est Lucas Jatoba ?

Lucas Jatoba est un créatif. Il travaille dans la publicité. Spécialisé en art conceptuel, il est actuellement directeur artistique chez Euro RSCG Sydney. Il a travaillé depuis son arrivée en Australie, pour les plus grandes marques : Virgin Mobile, Renault, Samsung, Heineken, Orange, entre autres. Il est né à Sao Paulo. Autodidacte, il entre dans l’univers du design et de la pub alors qu’il n’est encore qu’un adolescent. A 16 ans, il débute comme stagiaire chez Kropki, l’une des premières agences interactives au Brésil, travaillant pour ALMap / BBDO, Volkswagen, Fiat, entre autres. Plus tard il poursuit son chemin en devenant  rédacteur en chef  entre 2006 et 2007 de Cafeína (caféine), un blog  sur  la créativité, l’architecture, la publicité, le design, l’art, la photographie, le cinéma, les bizarreries, et les tendances. Rien que ça ! Mais Lucas a envie de découvrir encore plus de choses. A 25 ans il s’envole pour l’Italie où il va se nourrir de l’art et de la mode italienne. Il devient l’assistant d’une des meilleures photographes publicitaires du monde, l’italienne Miranda Rogério. Il travaillera ensuite pour une agence de design à Florence avant de partir pour Barcelone où il restera 3 ans ! Dans cette ville étonnante sa créativité s’épanouit, et son coeur s’ouvre. Il devient bénévole dans un orphelinat. Aujourd’hui il vit à Sydney. Parallèlement à son métier de publicitaire il a créé son propre site web, où il partage ces projets artistiques personnels. Le bonheur et la gentillesse sont les valeurs qui animent son travail.

Il a réalisé la vidéo « Adeu Barcelona  » lorsqu’il a décidé de quitter la ville après trois années particulièrement heureuses. Pour remercier les Barcelonais de ces trois merveilleuses années, il a eu l’idée de lancer des centaines de ballons dans le ciel avec au bout des billets pour une pièce de théâtre. Regardez !


Il est fier de dire que, en dehors de ses activités créatives, sa passion consiste à aider les autres!!!

-Quelle est ta philosophie de la vie?

Quand j’ai réalisé que j’avais de bonnes idées, j’ai décidé que je voulais utiliser mon don pour faire du monde un meilleur endroit, au lieu de l’utiliser seulement pour faire de la publicité.

Je pense que les deux vidéos « Goodbye Barcelone » et « 30 dons à 30 étrangers » sont mes projets préférés parce que ces idées viennent de mon cœur, j’y exprime à travers ma créativité un véritable sentiment de gratitude.

Je pense que nous partageons tous la même maison, la planète Terre, nous devons donc traiter tout le monde comme des frères, pas des ennemis. Nous avons donc besoin d’aider et de soutenir tout le monde , et pas seulement notre famille et nos amis. Parce que lorsque vous partagez vous obtenez plus encore en retour. Le sentiment de satisfaction et de bonheur quand vous rendez quelqu’un d’autre heureux, c’est énorme, surtout si c’est un étranger.

Il n’y a rien de mieux que de partager ce que vous avez. Partager votre bonheur, partager vos émotions, partager vos sentiments.  Une fois que vous faîtes cela, au lieu de tout garder pour vous-même, vous serez accro à ça et vous serez une personne plus heureuse, vous rendrez aussi beaucoup de gens heureux.

Et si vous n’êtes pas satisfait de votre vie, allez  aider d’autres personnes, vous verrez comment vos problèmes seront finalement moins   grands. J’essaie de vivre ma vie en aidant  le plus de gens possible dans ce monde. Je fais du bénévolat depuis que j’ai 22 ans, je l’ai fait au Brésil avec les enfants pauvres, à Barcelone, dans un orphelinat et ici en Australie avec des enfants malades à l’hôpital. J’essaie de leur remonter le moral, de les aider à surmonter leurs problèmes en faisant ce que chaque enfant a à faire : jouer et être heureux.

J’essaie d’être gentil et souriant avec tout le monde sur mon chemin, parce que je sais que ce genre d’attitude a un impact positif dans la vie de chacun.

J’essaie d’appliquer mon style de vie à toutes mes idées quand cela est possible, c’est pourquoi j’ai tant de projets liés à la gentillesse avec les étrangers.

-As-tu toujours été positif dans ta vie ?

Il ya quelques années je n’étais pas si positif tout le temps et j’ai réalisé que je n’allais nulle part en voyant les choses d’une manière négative. Le temps et l’expérience m’ont fait comprendre que quand vous faites face aux choses de façon positive tout est tellement plus facile, tout le temps, pour tout le monde, y compris vous-même. Il n’y a pas une  situation où être négatif va vous aider.

-Qu’as-tu appris sur la nature humaine en voyageant?

Peu importe le pays d’où vous venez, la langue que vous parlez, votre culture ou la religion que vous suivez, les valeurs de base de  l’homme sont toutes les mêmes partout dans le monde. Tu seras toujours davantage bienvenu quelque part  si tu souris, tu  trouves alors  de l’aide quand tu en as  besoin, tu  trouveras toujours de bonnes personnes quand tu es gentil avec tout le monde. Ce qui se passe autour de toi te revient, donc c’est important d’être bon avec tout le monde.

-Alors que l’économie est en crise comment fais-tu pour rester positif ?

Tous les problèmes et les soucis que nous traversons dans nos vies nous aident à apprendre quelque chose, à grandir. Tout problème, toute mauvaise situation,  sont des enseignements. De tout mauvais moment de votre vie, vous pouvez apprendre une leçon. Vous devenez plus fort avec tous ces enseignements, alors la vie devient plus facile et les problèmes semblent de plus en plus petits.

-Comment as-tu réussi à surmonter le négatif qui existe dans ce monde?

Je me bats contre la négativité en étant positif. Il est facile d’être gentil et bon avec les gens qui sont gentils et bons avec vous. Le grand défi dans cette vie est d’être gentil, aimable et bon avec tout le monde, y compris ceux qui ne sont pas bons avec vous.

-Quelle est ta vision de l’avenir?

Ma vision est que nous sommes tous un. Nous devons agir et  penser comme si nous étions un seul grand système collectif. Nous dépendons les uns des autres pour tout, nous devons aider tout le monde et  faire pour les autres personnes ce que  vous voudriez qu’ils fassent pour vous. Il est important de respecter aussi les animaux, les plantes, tout ce qui vit sur cette planète.

-Es-tu engagé dans une voie spirituelle ?

Oui, je prie et médite presque tous les jours, je me connecte ainsi avec mon âme et avec l’Univers. Quand je prie, je suis très reconnaissant pour toutes les bonnes choses dans ma vie, je  demande pardon pour mes erreurs et je demande de la  protection et je parle des rêves  que je voudrais atteindre. Je demande aussi de l’amour et de la lumière pour tout le monde que je connais et tout le monde sur la planète, y compris des gens que je n’aime pas. C’est un sentiment génial! 🙂

-Quel est le message que tu souhaites partager après tes expériences ?

La vie peut être beaucoup plus facile si vous faites face à aux choses  en étant positif tout le temps. Je ne dis pas que je réussis à faire ça à chaque fois, mais j’essaie.

Tous les problèmes et les préoccupations de notre vie ont un but, les accepter avec courage et en tirer des leçons.

Ne pas avoir peur de montrer de l’amour envers  tout le monde, y compris les amis, la famille et les étrangers.

Faites de bonnes choses pour les autres sans rien attendre en  retour. C’est la garantie qu’une bonne chose peut vous arriver dans l’avenir, et si ce n’est pas le cas, vous aurez toujours le bonheur d’être bien grâce au sentiment d’avoir été généreux et ouvert.

Faire du bénévolat. Il n’y a pas un travail qui apportera plus de satisfation et de bonheur que d’aider les gens qui en ont besoin. Cela vous fera vous sentir spécial et unique, cela vous aidera à trouver un but dans la vie.

« Je traite avec bonté ceux qui ont la bonté ; je traite avec bonté ceux qui sont sans bonté. Et ainsi gagne la bonté. »
de Lao-Tseu

« Tout est vain sauf la bonté. »
de Alexandra David-Néel

 

Vous souhaitez contacter Lucas en cliquant ici  : http://www.lucasjatoba.com

Etre heureux et rendre heureux : l’essence même de la vie !

Je ne résiste pas à l’envie de  partager cette vidéo d’un jeune brésilien installé à Sydney en Australie. Le jour où il a fêté ses  30 ans, il a décidé d’offrir 30 cadeaux à des inconnus dans les rues de Sydney pour les remercier d’avoir été si bien accueilli dans leur pays.

Le regard étonné des ces gens recevant un cadeau inattendu, puis leurs sourires et leur gratitude est un magnifique message.

La bienveillance, l’altruisme, la gentillesse désintéressées sont des armes puissantes. Ces valeurs peuvent selon moi être renforcées par des gestes simples. Des petites attentions envers les gens que nous aimons, un sourire ou un mot chaleureux offerts à des inconnus peuvent éclairer une journée !

N’ayons plus peur d’être généreux, joyeux, ouvert et lumineux. La vie nous le rendra croyez-moi ! Et ne pensez pas que ces vertus feront de vous un naïf , un doux rêveur déconnecté de la réalité. L’intolérance, le repli sur soi, la méfiance, la peur de souffrir n’ont jamais rendu personne heureux.

Le monde est sombre uniquement si nous focalisons notre attention sur ce qui va mal. Attention, je ne dis pas qu’il faut nier la souffrance, la guerre, les drames. Le pire existe en ce monde. C’est un fait.  Mais doit-on pour autant s’identifier corps et âme à tout ce qu’il y a de négatif sur cette planète ?

Pourquoi ne pas choisir de regarder ce qu’il y a de positif ?  Certains d’entre nous n’arrivent pas à se satisfaire de joies simples. D’autres prennent plaisir à voir le négatif partout car cela confirme leurs croyances et parce que cela est écologique pour eux. Personne ne pourra convaincre un pessimiste, c’est de l’énergie perdue.

Mais si la gentillesse et la bonté vous touchent, il y a encore un espoir. Cela signifie que vous n’avez pas totalement fermé votre coeur à la beauté. En cultivant ces vertus vous les renforcerez ! Et vous permettrez ainsi à davantage de bonheur d’entrer dans votre vie !

Donner avec le sentiment de perdre quelque chose  attire des déceptions.

Donner dans l’espoir qu’on nous donne autant en retour nous expose également à d’éventuelles déceptions.

Donner pour donner en revanche est un acte bien plus fort.  Il n’y a plus ni de sensation de manque, ou de perte. Il n’y a plus que la joie d’avoir donné. Ainsi nous voici enfin prêt à recevoir !

Merci à stephenedwards425 de liferevelation.wordpress.com de m’avoir fait découvrir cette merveilleuse vidéo !!!

« La bonté fait du bien à celui qui donne et à celui qui reçoit. »

 William Shakespeare