Le réveil de la force

 « La planète n’a pas besoin de gens qui  » réussissent ». La planète a désespérément besoin de plus de plus de faiseurs de paix, de guérisseurs, de conteurs d’histoires et de passionnés de toutes sortes » – Le Dalai lama

C’est une chanson écrite avec les larmes de la colère. Ce que j’aime dans cette vidéo, c’est ce que nous transmet cet artiste amateur originaire de Tarbes en toute transparence : l’indignation, le courage, l’appel à l’unité. En quelques heures, elle a été vue près de 6 millions de fois sur les réseaux sociaux. Un homme indigné et une guitare. Un message qui voyage à la vitesse de la lumière comme en réponse à la tristesse collective qui a secoué la France après l’attentat qui a décimé l’équipe de Charlie Hebdo. Que sa chanson soit bonne ou pas, n’a pas d’importance. Ce qui est certain, c’est qu’il l’a écrite avec son âme.

Et ça c’est beau.

Certes, le réveil est brutal , en ce début d’année. Nous entrons dans une phase de chaos. La peur va s’infiltrer de manière insidieuse au coeur des débats. Le sentiment d’impuissance va peut-être nous paralyser. Les éléments qui conduisent au  développement du terrorisme nous dépassent par leur complexité. On peut se demander où va notre monde, quel sera l’avenir de nos enfants. On peut avoir peur. Peur de l’autre, de ses différences, de son indifférence, peur du chaos, peur de la violence, peur de l’être humain et de sa folie destructrice. La peur va alors insidieusement commencer à attaquer notre confiance, notre joie de vivre, notre foi dans l’humanité et nous nous sentirons encore plus impuissants. La division sera alors prête à s’installer, la méfiance va attiser la haine, les oiseaux de mauvais augure vont commencer à surfer sur la vague de chaos entourant nos coeurs d’un voile de plus en plus sombre,  mais nous aurons toujours le choix.

Le choix de renforcer la peur ou de renforcer la confiance.

En quelques heures, mardi, des milliers de personnes se sont rassemblées spontanément en France et à travers le monde pour défendre la liberté d’expression, la liberté tout court.

Nous sommes plus forts que ce que nous croyons.

Plus que jamais, c’est le moment de consolider nos fondations et de nous relier aux valeurs essentielles pour nous.

Egalité. Fraternité. Liberté. Ce ne sont pas des mots vides. Ce sont des mots pleins. C’est à nous de les rendre vivants à travers notre façon d’être. C’est à nous de les incarner au quotidien.

Nous n’avons pas besoin de la religion pour nous sentir relier. Ce qui nous relie c’est notre capacité à ressentir et à aimer. C’est ce qui fait de nous des êtres humains, au-delà de nos différences culturelles et sociales. L’empathie n’a rien à voir avec la morale. Ce n’est pas un concept. C’est un état d’être. Un état naturel que l’on nourrit avec de l’amour et que l’on tue avec de la haine.

Nous n’avons pas besoin des politiques pour penser. Il est urgent d’apprendre à penser par nous-même et d’apprendre à discerner ce qui est juste. Penser par soi-même, c’est identifier ce qui est juste en fonction de nos valeurs essentielles.

Si la mort des journalistes de Charlie Hebdo doit servir à quelque chose, c’est bien à nous réveiller. A réveiller notre force, notre créativité, notre énergie vitale.

A exprimer aussi le beau, le bien, le bon. A exprimer de l’amour surtout.

Face à la haine, l’amour doit être la seule réponse.

Nous sommes les cellules d’un même organisme vivant. Nous sommes tous reliés. Gardons confiance en notre humanité. Créons de la beauté. Restons bien ancrés. Donnons du sens à notre existence. Ne cédons pas à l’absurde.

Nourrir l’espoir, c’est déjà commencer à résister.

L’heure est au réveil de la force. Pas à la nuit noire.

Allumez votre lumière. Surtout ne vous éteignez pas.

Le monde a besoin de vous. Plus que jamais.

©larevolutioninterieure.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Olivier Martin
    Jan 09, 2015 @ 11:48:32

    Désolé je n’aime pas cette chanson
    Les frères musulmans sont financés par le Qatar et l’Arabie Saoudite, avec la bénédiction des USA
    Comment deux paumés comme les assassins dont on parle ont-ils pu se procurer des armes de guerre avec leurs munitions ?
    La haine n’a jamais guérit la haine, seul l’amour peut guérir la haine
    Pardon de ne pas hurler avec la meute …

    PS : je suis d’accord avec la fin de votre article … même si je ne vois pas trop le rapport avec la chanson

    Répondre

    • Sandra C.
      Jan 09, 2015 @ 12:04:49

      Pas de souci Olivier. Ici l’espace est bienveillant . Pour ma part ce que j’ai apprécié c’est l’authenticité du chanteur. Il parle avec son coeur. C’est ça qui m’a touchée. J’entends votre colère et cette colère est saine. Maintenant il s’agit de la transformer en énergie positive . On ne pourra pas changer le monde individuellement il est trop grand et nous sommes trop petits. mais nous pouvons changer notre relation avec lui et choisir l’énergie avec laquelle nous voulons l’alimenter.🙂

      Répondre

      • Olivier Martin
        Jan 10, 2015 @ 13:49:16

        En fait ce qui me gène c’est l’énergie dans laquelle cette video est réalisée, le gars est en guerre … exactement comme les deux imbéciles (euphémisme) qu’il prétend dénoncer.
        On est au centre du problème : si le niveau de colère, de haine, de rancoeur augmente, alors les deux imbéciles ont gagné.
        Or c’est bien le message que propage cette chanson, la guerre s’étend, elle gagne du terrain – on est « contre ».
        Mais être opposé, « contre », en colère, ne nourrit que la dualité, la division et la haine.
        Bien pour ça que je me tiens le plus loin possible de ce genre de message. Pas envie de me laisser polluer.
        J’espère avoir été plus clair que dans mon message précédent, un peu confus (impossible d’éditer).
        Merci pour tout🙂

        En guise d’épitaphe, la (magnifique) signature d’un internaute sur un forum, qui rejoint ce que vous écrivez dans votre réponse : si tu ne peux pas changer le monde, changes ton monde.

      • Sandra C.
        Jan 10, 2015 @ 17:48:30

        je comprends tut à fait et j’adhère à cette vision. j’aime beaucoup la dernière phrase de ton message : si tu ne peux pas changer le monde, change ton monde, ça c’est très fort ….merci pour cet échange !

  2. elise9
    Jan 09, 2015 @ 15:27:52

    Coucou Sandra, ton texte fait écho au mien, « nous sommes reliés ! »🙂.
    Bises et plein d’amour à toi, ainsi qu’une merveilleuse année 2015 !

    Répondre

  3. herosdemavie
    Jan 09, 2015 @ 15:41:15

    Pour moi, le mot Réveil est dans la catégorie des mots positifs qui appelle à l’action -aussi petite soit-elle- face à une situation.
    L’amour qui peut abolir la haine peut prendre tellement de forme. Ma forme préférée est le silence respectueux que je pratique assez souvent (je deviens pro en la matière) mais il ne faut pas confondre avec le je-m’en-fout qui semble omniprésent autour de moi. Mon silence a pour origine mon attention de l’autre: je sais que les mots peuvent blesser alors … je préviens des blessures en choisissant soigneusement mes mots. Et parfois en me taisant.
    Je ne crois pas que chacun soit égal, chacun a ses forces et ses faiblesses, mais je crois sincèrement que chacun a son «importance» sur la terre, une «certaine» liberté d’action et une interconnexion avec les autres.
    J’aime beaucoup ton article et l’espoir qui s’en dégage. C’est comme une brise bienfaisante!

    Répondre

    • Sandra C.
      Jan 09, 2015 @ 17:33:45

      j’aime beaucoup ta réflexion qui vient enrichir cet article. c’est bon de partager comment nous faisons pour incarner les valeurs qui nous élèvent et aussi ce que la vie nous a appris et de le partager pour améliorer notre vie et notre rapport au monde

      Répondre

  4. flipperine
    Jan 10, 2015 @ 17:28:02

    Seigneur fais de nous des ouvriers de paix, des bâtisseurs d’amour, là où est la haine que nous mettions le pardon

    Répondre

  5. Les pieds dans le futur
    Jan 11, 2015 @ 22:42:51

    Merci pour cette note qui tombe à pic pour moi. Réveil et force… il fallait peut-être cet électrochoc des évènements de cette semaine… Je m’étais endormie peu à peu sur d’autres soucis dans ma petite vie, mais ce que j’ai vu aujourd’hui me redonne une immense énergie. Le monde a besoin de lumière, plus que jamais: allons-y!

    Répondre

    • Sandra C.
      Jan 12, 2015 @ 08:32:27

      En effet ! c’est le moment de se réveiller ! heureuse que la force soit avec toi ! a chacun de faire sa part chacun à son niveau là ou il se trouve, dans sa vie surtout🙂 le reste suivra !

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :