La liste de nos envies !

 » Tout désir même celui de parler, est un désir de vivre « .

Hubert Aquin, écrivain québécois

téléchargement (2)

C’est un livre qui mérite qu’on le glisse dans sa poche comme un précieux talisman. «  La liste de mes envies« , raconte l’histoire de Jocelyne, mercière à Arras, dans le Nord de la France. Elle n’a pas eu une vie facile Jocelyne. Sa mère est morte quand elle était jeune, son père a perdu la mémoire. Elle est mariée à Jocelyn. Elle n’a pas eu l’embarras du choix. Le premier homme qui a posé un regard sur elle a été le bon. Il est carrément bourru, son mari, mais elle l’aime quand même. Elle s’accommode de son caractère brutal tant bien que mal. Elle ne se révolte pas, Jocelyne. Elle sait qu’elle n’est pas très jolie. Elle n’espère pas mieux, elle a appris à se contenter de peu.

Mais un jour, Jocelyne gagne au loto : 18 millions d’euros. Sa vie pourrait changer, basculer en un claquement de doigts.Elle pourrait le plaquer là Jocelyn, vivre au soleil. Tous ses désirs inassouvis sont à portée de main, mais Jocelyne ne dit rien à personne. Autant d’argent d’un seul coup, ça lui fait peur. A-t-elle vraiment envie de changer de vie ? Elle cache alors  le chèque dans une boîte à chaussures et se contente de faire des listes. La liste de ses envies. La liste de ses besoins. La liste de ses folies. C’est drôle et en même temps très cruel. C’est terriblement émouvant. C’est à lire absolument.

Cette Jocelyne, je l’ai aimé fort tout de suite. Elle est authentique, belle dans sa vulnérabilité, elle a un coeur magnifique et pourtant la vie la malmène comme une vieille chaussette ballotée dans le tambour d’une machine à laver. Jocelyne vous ramène pourtant à l’essentiel avec une force qui vous laisse rapidement sans voix.

La liste de nos envies. En voilà une belle idée à cultiver dans nos existences. On fait bien des listes de courses pour remplir nos frigos. Mais quand nous préoccupons-nous de ce qui est vraiment nourrissant pour notre coeur ?

N’ avons-nous pas tendance à nous concentrer sur ce que nous n’avons pas ? La plupart du temps, nous inscrivons en nous la liste de nos manques. Le manque d’amour, le manque de reconnaissance, le manque de bienveillance. La liste peut être longue. La vie devient alors une ennemie. Au lieu de nous remplir, elle apparaît comme celle qui nous vide, celle qui ne nous donne jamais rien et qui nous prend toujours tout.

Mais c’est mal comprendre la vie que de penser ainsi. La vie est cycle, croissance, évolution, mouvement, changement. Elle n’attend qu’une chose, c’est notre collaboration. Comment pourrait-elle savoir ,la vie, ce que nous désirons si jamais nous ne lui confions nos besoins et nos envies ?

sacré coeur 018

J’ai appris une chose vraiment cruciale sur mon chemin. L’avenir se construit toujours dans le présent.

De quoi ai-je besoin aujourd’hui ? De quoi j’ai envie maintenant ? Nous avons été conditionnés par notre culture judéo-chrétienne à toujours croire que le salut arrivera plus tard. On se dit : » Quand j’aurai atteint tel objectif, alors je serai heureux « et nous voilà partis dans une épuisante quête d’une satisfaction toujours conditionnée à un résultatOn pense, on analyse, on prévoit, on monte des stratégies mais quand écoutons-nous la petite voix qui nous parle des choses qui nous rendent heureux dans l’instant  ?

Prendre le temps de s’arrêter pour ancrer sur un papier la liste de nos envies et de nos besoins, c’est faire un pacte avec l’Univers. C’est verbaliser ce qui est vraiment important pour nous. C’est faire le tri, à l’intérieur, entre les désirs des autres et nos propres désirs. En cela, c’est un travail salutaire, surtout dans les moments de crise ou de transition. Quand tout s’effondre, revenir à soi et à ses désirs profonds, c’est faire une déclaration d’amour à la vie, c’est se connecter à ce qui nous procure de la joie.

Ce qui est magique, c’est que la joie attire la joie. Alors pourquoi se priver de ce tête- à- tête avec soi ? Le simple fait de désirer vivre de belles choses peut parfois suffire à créer des miracles.

Sandra C.

©larevolutioninterieure.com

27 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. manh14
    Nov 23, 2013 @ 17:43:51

    Trés beau texte dont j’ai apprécié le final.

    Répondre

  2. L'ouverture du coeur by Saphir Me
    Nov 23, 2013 @ 17:59:14

    Comment te dire Sandra… ta vie t’inspire tant🙂 !

    Répondre

  3. T.S.A.
    Nov 23, 2013 @ 18:12:58

    Quel bel article, encore ! C’est vrai qu’on fait des listes pour tout et n’importe quoi. L’exemple du frigo est excellent, car il ne nourrit pas le cœur ! Il créée du cholestérol, un excédent néfaste. Faire la liste de ce que l’on a en trop, alors qu’on se fixe toujours l’objectif du manque, c’est salutaire pour le corps et l’esprit ! Tu es positivement géniale, chère Sandra !

    Répondre

    • Sandra C.
      Nov 23, 2013 @ 18:39:25

      tu es adorablement enthousiaste ! j’ai testé les listes ….ce qui est surprenant c’est que avec l’imagination, il n’y a plus de limites, ma liste de folies faisait deux page, ma liste des besoins une demi-page , la liste de mes envies n’a pas fini d’être écrite🙂 merci du partage , c’est toujours sympa d’être hébergé chez toi 🙂

      Répondre

  4. T.S.A.
    Nov 23, 2013 @ 18:20:26

    A reblogué ceci sur T.S.A. and commented:
    Ami(e), si toi aussi tu te trouves balloté(e) comme une vieille chaussette oubliée dans le tambour de la machine à laver, lis ce billet de la positive Sandra !
    Elle ne t’apprendra sans doute pas à les ranger, mais tu auras une autre vision de tes réels besoins. Non, j’crois pas qu’elle réchauffe les pieds, non plus. Z’êtes exigeant(e)s de plus en plus, hein ?

    Répondre

  5. escapadesamoureuses
    Nov 23, 2013 @ 18:29:26

    Je suis en train de le lire !!! Alors, du coup, je n’ai pas lu ton article jusqu’au bout! trop peur de tout connaître! j’en suis juste au moment où elle gagne au loto! Alors, je reviendrai lire ton article quand j’aurai terminé le livre:)

    Répondre

  6. Polina
    Nov 23, 2013 @ 21:45:00

    Cette histoire a l’air touchante par sa simplicité et son émotion ! Je suis déjà sous le charme…

    Répondre

  7. Coco
    Nov 24, 2013 @ 01:00:31

    Oh ! Un écrivain de chez nous ! Que j’ai évidemment eu le plaisir de lire. Un homme très spécial. Légèrement connu un de ses fils.

    Je vous recommande « le » bouquin qui m’a le plus fasciné : « Point de fuite ». Une anamorphose littéraire. Génial !

    Répondre

  8. berger elisabeth
    Nov 24, 2013 @ 01:41:48

    Tant de vérités dans ton billet, Sandra. Nous nous concentrons la plupart du temps sur ce qui nous manque, alors rien que remercier pour ce que la vie nous offre tous les jours est une telle joie.
    Écrire nos désirs, les visualiser, c’est déjà les réaliser, du moins ouvrir la porte aux possibles, signer ce pacte avec l’Univers.
    J’adore tes articles, toujours si enrichissants, pleins de sagesse et d’optimisme.
    PS. Je lirai le livre, j’espère que Jocelyne réalisera ses rêves

    Répondre

    • Sandra C.
      Nov 24, 2013 @ 08:37:28

      Merci elisabeth ! oui ce livre est une merveille. je ne dévoile rien, mais c’est un superbe portrait de femme. Une belle leçon d’espoir. sur un ton tragi-comique

      Répondre

  9. Sabine M.
    Nov 24, 2013 @ 10:22:54

    C’est vrai Sandra, merci de nous apporter des pistes de Bonheur ! j’ai très envie de lire ce livre… faire le liste de ses désirs, surtout en cette période de fin d’année ! tendres bises

    Répondre

  10. herosdemavie
    Nov 24, 2013 @ 22:01:00

    Par un frileux jour de novembre, dans une bibliothèque municipale d’un petit village de l’autre bord de l’Atlantique, j’emprunte un petit bouquin que je dévore en trois jours. Le lendemain de la fin de ma lecture, je reçois une notification d’un nouvel article sur ton blog; qu’elle surprise que le sujet « déclencheur » est le livre que je vient de lire.🙂

    Puis-je rebloguez ton article- que je trouve géniale- sur mon propre blog?

    Répondre

    • Sandra C.
      Nov 24, 2013 @ 22:07:57

      quelle heureuse synchronicité ! c’est magnifique cette connexion trans-atlantique ! tu peux rebloger cet article sans problème ! c’est un plaisir de partager ! merci pour ce message !!! c’est émouvant de se sentir relier par un livre si beau🙂

      Répondre

  11. berwisha
    Déc 03, 2013 @ 12:15:13

    Très bon article et j’ai marqué le livre pour le lire😉

    Répondre

  12. Yveline Glaude-Brécy
    Déc 06, 2013 @ 05:17:20

    Merci pour ce partage Sandra. C’est donc un livre et un message à découvrir.
    Je te souhaite une bonne journée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :