Retrouver sa puissance intérieure avec Lise bourbeau !

« Les gens sont des miracles qui s’ignorent  » Christian Bobin 

La thématique de la transformation intérieure me passionne. J’aime regarder, vous le savez, ce qu’il y a de meilleur dans l’être humain. J’aime transmettre des informations et partager des rencontres inspirantes, car elles nous invitent à changer notre regard sur nous-même, à poser un regard bienveillant sur nos faiblesses, à transformer les épreuves en opportunités. Nous sortons alors de l’impuissance, pour aller vers la maîtrise. Nous sortons du jugement pour aller vers l’ouverture. Nous sortons du mental pour aller vers le coeur.

Et c’est un chemin passionnant. Il comporte cependant des étapes, et l’investigatrice, l’exploratrice, que je suis devenue au fil de ce blog, a besoin de comprendre en profondeur ce processus pour mieux l’intégrer et ensuite le transmettre.

Ces dernières années, je me suis longuement interrogée sur ce qui nous empêchait au fond d’être pleinement heureux, d’être pleinement dans la joie. Et c’est ainsi qu’est née ma curiosité pour le monde du dedans.

J’ai découvert qu’il était d’abord nécessaire de se comprendre pour comprendre les autres. Tout ce qui permet de se connaître mieux est utile.

J’ai été pendant des années une journaliste du dehors, observant le monde et ses contradictions, relatant  ses conflits, mettant l’accent sur ses imperfections et ses convulsions.  Quand je rencontrais des personnes positives, je leur demandais :  » Mais comment vous faîtes, vous, pour être aussi confiant, joyeux, heureux, positif ? Regardez le monde va si mal ! « . Ils me répondaient qu’ils ne détenaient pas la vérité, mais qu’ils avaient fait le choix d’avancer malgré tout, vers leurs rêves, leurs aspirations, leurs valeurs profondes et que c’est cela qui les rendait heureux, c’est cela qui leur donnait la force de se mettre en mouvement. Et j’écoutais, le coeur grand ouvert. J’étais comme une enfant à qui on racontait une histoire extraordinaire. Et je repartais, avec une pépite de plus, que je cachais précautionneusement sous mon lit. Pour moi toute seule.

Je pensais alors que ces trésors n’intéresseraient personne. Je n’avais pas tout à fait tort. « Les gens heureux, n’ont pas d’histoire « , me répondaient mes rédacteurs -en- chef.  Il y avait la crise, le chômage, les batailles politiques, les manifestations. Tout cela, était à leurs yeux bien plus sérieux, que la psychologie positive, la poésie et le cheminement intérieur des gens rayonnants.

Et pendant des années, je les ai cru.

Les informations qui dénoncent les maux de notre époque sont nécessaires, mais elles ont pris aujourd’hui trop de place, à mes yeux. Elles ne font que nous emprisonner dans une vision du monde limitée, oppressante, insécurisante. Elles ne génèrent que de l’impuissance.

En allant puiser à la source de l’énergie qui anime les gens positifs, en sortant du « pourquoi » pour entrer dans le « comment », j’ai changé de point de vue, et transformé ma vision du monde.

Une information me semble vraiment utile lorsqu’elle apporte de la confiance, de l’espoir, car elle ouvre un horizon bien plus vaste, elle permet aux gens de retrouver leur pouvoir.

Ce qui m’intéresse, ce sont les profondeurs, pas la surface. C’est pour cela que j’ai choisi d’explorer le monde intérieur des autres, pour y chercher des petits bouts de lumière, afin aussi d’y voir plus clair en moi-même.

Depuis plus d’un an, chaque rencontre me nourrit. Chaque expérience, chaque inspiration que j’ose écrire ici me réconcilie avec la partie lumineuse de moi-même. J’ai retrouvé le plaisir des mots, le plaisir de l’écriture vivante et inspirée, si éloignée de l’écriture froide et synthétique inhérente à mon métier.

Ces dernières années, j’ai lu un nombre incalculable de livres de philosophie, de psychologie, de développement personnel, parmi lesquels ce livre de la québécoise Lise Bourbeau, intitulé  » Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même« , dont elle parle dans la vidéo ci -dessus.

J’ai lu ce livre, puis je suis passé à d’autres.  Mon mental avait toujours faim, il était toujours en manque. Ma boulimie intellectuelle a fini par me donner des maux de tête. J’ai décidé de changer de méthode. Aujourd’hui j’ai envie de vivre les concepts, de les intégrer par l’expérience.

Alors quand j’ai vu que Lise Bourbeau  animait une conférence à Paris, je me suis dit : » Allons voir ! »Expérimentons « !

C’est le thème de son atelier-conférence qui m’a décidé : Comment utilisez-vous votre puissance intérieure ?

Très bonne question, en effet. Et je suis curieuse d’écouter les réponses.

Je vais donc m’y rendre. Mais, je ne m’y rendrai pas toute seule. Vous serez avec moi.

Je serai  vos yeux et vos oreilles et je vous ferai part de mes rencontres, de mes découvertes et de mes observations.

Pour info, si cela  vous intéresse également, la conférence de Lise Bourbeau aura lieu le lundi 23 Septembre, 4 Square Rapp dans le 7ème arrondissement de Paris entre 19 h et 22 h.

Une participation de 20 euros est demandée par l’organisateur : la Librairie Les cent ciels 196 boulevard de Charonne 75020 Paris

Vous pouvez demander plus d’infos par mail : les-cent-ciels@orange.fr ou par téléphone  01 47 00 65 11

Lise Bourbeau animera d’autres ateliers dans d’autres villes françaises en septembre : La liste ici 

Liens pour aller plus loin :

La biographie de Lise Bourbeau à lire ici 

Une interview de Lise Bourbeau dans fémininbio

©larevolutioninterieure.com

15 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. fabienne
    Sep 08, 2013 @ 11:27:11

    Je suis déjà curieuse de ce que tu en diras. Parce que, oui, cela me semble juste de passer d’une boulimie de connaissances à l’expérience, l’intégration de parfois une seule attitude changement. Et merci de partager…

    Répondre

  2. Marion - Le Monde des Loups
    Sep 08, 2013 @ 11:38:02

    Attention à ne pas confondre « mental », « cœur » et « esprit »… Ce ne sont pas du tout les mêmes choses =)

    Répondre

  3. violainezen
    Sep 08, 2013 @ 11:55:55

    J’ai hâte de connaître ton avis !

    Répondre

  4. Anne Jutras
    Sep 08, 2013 @ 12:21:03

    Oh, j’adore Lise Bourbeau! Je me souviens avoir lu son premier bouquin et avoir été étonné par ce qu’elle avançait, nos maladies étant reliées intimement avec notre état d’être… Depuis, bien des auteurs ont rédigé des théories semblables et ça m’étonne toujours autant. Constater que nos malaises sont le résultat de nos pensées, nos états d’âmes a de quoi stupéfier. Bien des gens n’y croient pas. Moi si.

    Sa conférence sur la puissance intérieure m’a l’air tout à fait emballant! À son retour au Québec, je vais surveiller ses prochaines conférences pour pouvoir y assister. Tu vas adorer, j’en suis certaine!

    Répondre

    • Sandra C.
      Sep 09, 2013 @ 06:57:06

      Je te dirai cela Anne ! En effet la corrélation corps esprit commence à être démontrée par les scientifiques eux-même. Lise Bourbeau exprime très simplement des concepts qui sont aujourd’hui démontrés par certaines études. On sait aujourd’hui les effets de la méditation sur le corps par exemple, ce qui ouvre de nouvelles voies de compréhension du lien entre nos pensées, émotions et les maladies.

      Répondre

  5. berger elisabeth
    Sep 08, 2013 @ 21:31:47

    J’ai lu ton article avec beaucoup d’émotion mais surtout avec une joie immense. Nous avons connu toutes les deux le monde des journalistes, dont l’ultime préoccupation est de faire peur… et dégoûtées nous sommes partie à la découverte des gens qui, malgré la crise et la tristesse apparente, vivent et font de belles choses. Et il y en a bien plus que nous le croyons.
    Continue tes belles rencontres, Sandra et enrichis nous par tes merveilleux partages…

    Répondre

    • Sandra C.
      Sep 09, 2013 @ 06:59:15

      Merci Elisabeth, je sais à quel point nous partageons de choses sur ce chemin qui est le nôtre. C’est un bonheur d’avoir avec moi une « grande soeur » avec qui échanger :)merci d’être là.

      Répondre

  6. coquelicotetcompagnie
    Sep 10, 2013 @ 09:31:09

    5 blessures toutes liées au manque d’amour…

    Répondre

    • Sandra C.
      Sep 10, 2013 @ 09:58:05

      Et oui. On en vient souvent à cela . le manque d’amour.le besoin vital de l’amour. car l’amour guérit les blessures de l’âme, celles qu’on ne voittoujours pas mais qui sont pourtant bien là

      Répondre

  7. Lunesoleil
    Sep 10, 2013 @ 17:18:09

    Bonjour Sandra

    J’ai le livre QUI ES – TU de Lise Bourbeau que je consulte de temps en temps et ce weekend j’en ai trouvé un autre dans un vide grenier dans le même genre de Louise L Hay  » D’accord avec ton cors  » , l’approche est différente mais j’aime beaucoup
    Bonne soirée à toi 🙂

    Répondre

  8. Karine
    Sep 11, 2013 @ 16:20:43

    Sandra, je te suis depuis quelques semaines après être tombée « par hasard » sur ton blogue et je voulais te dire ceci :
    – Bravo pour ton initiative : Ton blogue est vivifiant, j’aime son souffle positif, le regard aimant que tu poses sur la vie et les autres, ta curiosité, ton désir d’apprendre au fil de tes rencontres, de faire de chaque expérience – bonne ou mauvaise – quelque chose de positif qui te permet de progresser, de t’enrichir et de nourrir ton âme.
    – Merci : de nous offrir une petite lucarne de joie et d’optimisme dans un univers médiatique gouverné par la recherche du sensationnalisme et de tout ce qui fait mal. C’est tellement rare…
    Je me sens proche de ce que tu décris dans cet article, bien que peut-être encore dans la phase « boulimie de lectures ». La suite viendra. En tout cas, continue de nous offrir ta vision du monde et de nous faire partager tes rencontres! En plus, c’est si joliment écrit, on en redemande! Hâte de lire ton compte-rendu de la conférence de L.Bourbeau, dont je suis en train de lire le livre sur les 5 blessures (découvert quelques jours avant ton article, encore un « hasard »!)
    Encore merci!

    Répondre

    • Sandra C.
      Sep 11, 2013 @ 16:42:07

      Que dire après ce chaleureux message, si ce n’est qu’il nourrit mon coeur et m’encourage à poursuivre l’exploration.
      A moi de te dire merci pour ce partage.
      Ce message c’est un rayon de lumière🙂 à très vite !

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :