Le pouvoir des mots d’amour !

 » Les mots sont les passants mystérieux de l’âme  »  Victor Hugo

Un Anj'ôleur en action !

Un Anj’ôleur en action !

Les anges existent. Ils dansent dans les jardins et dans les rues des villes. On les appelle «  les Anj’ôleurs « .

Dimanche 24 mars, ils seront au jardin d’acclimatation à Paris entre 14 h et 17 h, pour souffler des poèmes d’amour à des passants aventureux. Le jeu est simple et délicieux. On vous demande de tirer une carte, puis d’accepter de vous laisser bander les yeux. Un ange s’approche alors et vous souffle à l’oreille des mots qui n’attendaient que vous. Un moment magique. Un message rien que pour vous. Un instant d’abandon unique. C’est ce que vous  propose les comédiens de la  » Comédie des Anges », dans le cadre du Printemps des poètes.

Rencontre avec Céline Bellanger, la créatrice de ce spectacle poétique, vivant et thérapeutique.  Un beau moment de partage comme je les aime.

Céline Bellanger, créatrice de la Compagnie théâtrale La Comédie des Anges

Céline Bellanger, créatrice de la Compagnie théâtrale La Comédie des Anges

Depuis toujours Céline Bellanger a deux amours. Le théâtre et les anges. Elle a réuni le tout au sein de la  » Comédie de anges », une compagnie théâtrale qu’elle a créé en 1996 à Paris.  Comédienne, metteur en scène, auteur, Céline Bellanger transmet la beauté dans un souffle, recherchant constamment l’harmonie entre la parole et la présence. Ses créations questionnent notre humanité et s’invitent dans des lieux insolites. C’est ce qui fait toute l’originalité de sa démarche. Elle voit l’artiste comme un passeur,  pas très éloigné de la figure symbolique de l’ange. » J’ai toujours été attirée par les anges. Ils m’ont fascinée dans Les Ailes du désir de Wim Wenders. Ce sont des messagers invisibles très proches des humains. C’est ce qui m’a inspirée le spectacle des Anj’ôleurs« , explique-t-elle. Ce projet artistique atypique naît en 2007, sous l’impulsion du printemps des poètes. Depuis 15 ans cette association a pour objectif de promouvoir la poésie de manière originale :  » Cette année -là en 2007, le thème de la manifestation, c’était l’amour et l’éloge de l’autre. L’idée des anges s’est rapidement imposée.  Les anges apaisent, ils écoutent, ils disent des choses qui font du bien. Nous avons donc décidé de créer un spectacle où les comédiens deviennent l’espace d’un instant, des anges, passeurs d’amour « , sourit-elle.

enjoleurs3

C’est dans les poèmes du monde entier que Céline Bellanger puise les mots qui réconfortent et qui apaisent : « Je lis beaucoup de poésie. J’aime la sincérité des poètes. Ils mettent leur âme à nu.  Nous ne choisissons pas n’importe quel poème. Nous disons uniquement des poèmes positifs qui font l’éloge de l’autre. Il faut chercher un peu pour les trouver, mais il y en a partout, sur tous les continents », explique-t-elle. Les poèmes voyagent ensuite au gré du vent. La troupe joyeuse et légère aime investir des lieux où on ne les attend pas : des parcs, des musées, des salles d’attente, des hôpitaux, des ambassades. Ils repoussent la peur de l’inconnu d’un battement d’aile. Grâce aux poètes l’ inconnu devient désirable. » Nous avons beaucoup travaillé l’approche, car ce que nous proposons à quelque chose d’intime. Tout le monde n’accepte pas de se laisser murmurer des mots d’amour à l’oreille« , note la metteur en scène. La peur tient certaines personnes à distance. Mais la plupart du temps, les gens, poussés par la curiosité se laissent enjôler. » On fait intervenir le hasard en demandant aux passants de tirer une carte sur laquelle est inscrite un poème. Ils deviennent alors responsables du message qu’ils vont recevoir et souvent des choses extraordinaires se produisent « , relate-t-elle.

Ces mots d’amour qui guérissent

 » Le comédien ne se contente pas de dire un poème. Il transmet une vibration » , explique l’artiste. Une fois la carte tirée, un foulard sur les yeux pour mieux ressentir les mots qui vont être partagés, le passant entre dans son intériorité. Privé de la vue, le voilà seul avec lui-même. Puis le voilà enveloppé.  » L’Anj’ôleur se met en phase avec la respiration de la personne qui accepte le jeu. Il vibre avec lui. L’écoute du rythme de l’autre est tout aussi importante pour le comédien que le rythme du poème. Il transmet ainsi un texte à chaque fois différent, car il n’est jamais dit de la même manière. Ce n’est pas un spectacle, c’est une rencontre « , poursuit Céline Bellanger.

L’échange est souvent magique. Il revigore, libère, soulage, redonne le sourire :  » Je me souviens d’un homme sur le parvis de la Défense. Au début, il ne voulait pas entendre parler de nos poèmes. Il n’avait pas le coeur à cela, il venait de se faire licencier. Il a fini par accepter et  il nous a remercié chaleureusement. L’expérience lui a fait du bien« , rapporte la comédienne. Le pouvoir des mots d’amour est immense. A leur écoute les corps tendus se relâchent, les visages rayonnent. Les poèmes semblent cacher en eux une formule alchimique ancestrale qui produit  une subtile transformation à l’intérieur des êtres qui les reçoivent :  » Certaines personnes pleurent, d’autres éclatent de rire.  Nous touchons des gens de tout âge et de tout milieu.  Nous offrons ainsi une chose qui manque terriblement dans la société actuelle :  de l’amour inconditionnel  « , conclut l’artiste. Transmettre. Créer du lien. Regarder au-delà des apparences. Rencontrer l’autre tout entier, sans peur. Voilà ce qui motive ce magnifique projet humaniste et artistique.

 Céline Bellanger est sans aucun doute une belle âme et elle est bien entourée. La troupe compte actuellement une dizaine d’Anj’ôleurs. Des anges terrestres, gardiens de l’esprit des poètes. Des messagers, gardiens de l’âme du monde. Ils sont ici et là, invisibles et pourtant accessibles. Et ils répondent toujours à ceux qui les appellent !

Les fruits de l’hiver et de l’été entre mes yeux
Le soleil et l’automne entre mes yeux
Et tout l’or du monde
Et moi
Et toi.
Entre nous deux un signe
Un théâtre ambulant
Une épée d’argent
Un corbeau perdu.
Entre nous deux l’arc-en-ciel…

Issam Maalouf extrait de La terre tourne

©larevolutioninterieure.com

 Liens pour aller plus loin :

Le programme des Anj’ôleurs

19 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Bernard Lamailloux
    Mar 22, 2013 @ 16:40:28

    Oui !

    Répondre

  2. Bernard Lamailloux
    Mar 22, 2013 @ 16:40:50

    « […] Nous disons uniquement des poèmes positifs qui font l’éloge de l’autre. Il faut chercher un peu pour les trouver, mais il y en a partout, sur tous les continents ».

    En même temps, vous imaginez le contraire, des poèmes négatifs qui pourrissent l’autre et le noient sous un flot d’immondices… de quoi faire pâlir d’envie notre personnel politique !

    Cela me rappelle un cours sur les assmblages improbables, inattendus ou inappropriés… le prof avaitr donné comme exeple « Il attendit brusquement, la bombe explosa peu à peu »…

    Répondre

    • Sandra C.
      Mar 22, 2013 @ 19:17:09

      lol oui bernard les hommes politiques nous susurrent à l’oreille suffisamment de paroles violentes et négatives…je préfère clairement les poètes …..n’empêche votre prof était poète aussi ça sonne bien ces mots qui ne vont pas ensemble :)belle soirée à vous!

      Répondre

  3. Marie Ortoli
    Mar 22, 2013 @ 22:19:56

    Merci Sandra. Belle découverte et j’aime cette idée de transmission d’amour inconditionnel. A bientôt.

    Répondre

  4. berger elisabeth
    Mar 22, 2013 @ 23:35:13

    Quelle magnifique idée. » Le comédien ne se contente pas de dire un poème. Il transmet une vibration »

    Répondre

  5. mireille vie
    Mar 23, 2013 @ 16:01:36

    J’aime tellement cette idée! j’aurais tellement voulu l’avoir moi-même! je suis sure que c’est une expérience magique si on joue le jeu.
    Merci de nous faire partager cette info.

    Répondre

  6. gaïa
    Mar 24, 2013 @ 17:22:44

    Bonsoir Sandra,
    Un ange qui murmure à l’oreille de belles images. Comme la démarche est poétique en elle-même ! J’aime beaucoup cette idée.

    Répondre

    • Sandra C.
      Mar 24, 2013 @ 19:05:03

      bonsoir Nadia !

      J’ai adoré cette démarche ! poétique et positive ! un vrai bonheur d’écrire cet article et d’avoir échangé avec céline bellanger !

      Répondre

  7. tilk
    Mar 25, 2013 @ 17:15:04

    une superbe expérience …. j’adore l’idée de révolution et intérieur …changer …pour pouvoir changer le monde..
    tilk

    Répondre

  8. fabiennedomini
    Avr 06, 2013 @ 08:55:16

    C’est magnifique ! Cela me rappelle le très beau film de Wim Wenders : Les ailes du désir. Et cela me fait aussi penser, qu’en fait, la vibration accompagne toujours les mots qu’on dit, ou pire qu’on ne dit pas. Que si on parle de révolution intérieure, il est aussi important de conscientiser la responsabilité de notre émission de vibrations…

    Répondre

  9. Sandra C.
    Avr 06, 2013 @ 09:13:23

    C’est tout à fait ça. Les mots portent une vibration. C’est pour cela qu’il est important de choisir ceux qui sont en accord avec ce que nous souhaitons être….ou diffuser….
    La révolution intérieure c’est un chemin….une exploration …un voyage au coeur de soi….pour discerner les forces qui nous animent…et pour consciemment ensuite garder celles qui nous font du bien…

    Répondre

  10. csaintonge
    Avr 08, 2013 @ 14:24:17

    Quelle belle idée.
    cordialement

    Répondre

  11. Sandra C.
    Avr 08, 2013 @ 15:19:37

    N’est-ce pas ?

    merci de la visite

    Répondre

  12. Rétrolien: Un peu de douceur dans un monde de brutes. | Mes coups de coeur
  13. Lunesoleil
    Avr 14, 2013 @ 19:12:18

    Encore un très beau article que j’aime beaucoup , merci Sandra pour cette découverte🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :