L’éloge de la différence !

 » Les opportunités d’expansion, de progrès et de changement meurent au moment où nous essayons d’être quelqu’un d’autre  » Faith Jegede

Il y a quelques mois, je me souviens avoir rencontré un jeune garçon d’à peine 15 ans, qui faisait partie des plus jeunes candidats au bac scientifique. Les médias en général adorent ce genre de reportage. C’est ce qu’on appelle dans notre jargon  » un marronier « , un sujet qui revient toujours à la même période. A l’approche du bac,  il faut trouver le candidat le plus vieux ou le plus jeune. Et l’accent est mis sur cet unique paramètre, alors que pour moi, le vrai sujet est ailleurs.

Il se trouve que cet adolescent  était ce qu’on appelle un surdoué. Et comme je suis curieuse,  j’ai surtout profité de l’ opportunité de notre rencontre pour essayer de comprendre comment fonctionnait son esprit. J’ai adoré cette rencontre, car au-delà de sa précocité, ce qui me fascinait c’était qu’il était en mesure de résoudre des problèmes mathématiques complexes de manière intuitive. Il m’a expliqué que les réponses qui lui venaient étaient toujours justes, mais ce qui était difficile pour lui c’était d’en faire la démonstration, ce qui lui posait un sérieux problème vis à vis de ses professeurs. Du coup sa scolarité a été longtemps chaotique, il a même failli redoubler, avant qu’un psychologue scolaire ne détecte ses incroyables facultés et le classe dans la catégorie des surdoués. Il me racontait également qu’enfant, il était fasciné par l’immensité de l’ Univers. Dès l’âge de 7 ans, il avait pris conscience de l’infini et cela l’angoissait à tel point, qu’il se réfugiait la nuit dans les toilettes, terrifié. Ses parents ne comprenaient rien à ses crises d’angoisse, jusqu’à ce qu’ils découvrent que leur fils était juste un être différent, doté de capacités extraordinaires.

Je vous raconte cette histoire aujourd’hui, car elle m’est revenue en mémoire, au moment où j’ai découvert une vidéo d’une jeune femme très inspirante.

Faith Jegede est une écrivaine anglaise. Elle a grandi au milieu de ses deux frères autistes et cette expérience a bouleversé sa vie. Elle nous offre un autre regard sur l’autisme qui touche aujourd’hui 1 enfant sur 100 en France. Alors biensûr, l’autisme n’a rien à voir avec la précocité intellectuelle, mais je m’interroge.

Et si notre esprit était bien plus puissant que ce que nous en savions ? Et si la différence était une chance ? La  chance de découvrir le réel potentiel de l’être humain ?

Je vous invite à écouter Faith Jegede. Son message est puissant, sincère et inspirant ! Pour obtenir les sous-titres en français cliquez en bas à droite de la vidéo et choississez votre langue !

 » Il faut prendre conscience de l’apport d’autrui, d’autant plus riche que la différence avec soi-même est plus grande » Albert Jacquard

Liens pour aller plus loin:

Les caractéristiques d’un enfant précoce

L’autisme une différence plus qu’une maladie selon le Professeur Mottron ( Québec )

Le blog de Faith Jegede

Un magnifique documentaire sur l’autisme diffusé sur France 2

14 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. nuage1962
    Déc 20, 2012 @ 11:15:00

    La différence ne veut pas dire que nous sommes moins bons .. mais seulement unique

    Répondre

  2. Anne Jutras
    Déc 20, 2012 @ 11:49:42

    Très intéressant! Une réflexion qui nous fait prendre conscience de notre propre potentiel. Tout le monde rêve d’être une personne extraordinaire, mais on ignore quel chemin emprunter pour y arriver. La voie du cœur est peut-être la clé.😉

    Répondre

  3. candide57
    Déc 20, 2012 @ 16:32:18

    « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis. »
    Saint-Exupéry.
    Je ne peux pas être plus en accord!

    Répondre

  4. Oniric
    Déc 21, 2012 @ 02:13:21

    Tiens! je me sens un peu plus normal maintenant! ahahah :-0) pour vrai: merci d’avoir partagé cela avec nous. C’est inspirant.

    Répondre

  5. berger elisabeth
    Déc 21, 2012 @ 06:02:47

    Très inspirant, comme toujours, Sandra. Vive les différences qui nous enrichissent.

    Répondre

  6. Sandra C.
    Déc 21, 2012 @ 06:45:56

    vive l’arc en ciel des talents🙂

    Répondre

  7. versdelune
    Déc 21, 2012 @ 12:49:53

    Comme quoi les idiots ne sont pas toujours ceux qu’on croit ! La société conditionne si bien les cerveaux que le rejet des différences est souvent la première réaction. La peur de ce que l’on ne comprend pas. Belle leçon d’humilité.

    Répondre

  8. Sandra C.
    Déc 21, 2012 @ 15:08:58

    merci pour ton commentaire ! où la société nous conditionne. IL est temps de reprendre notre pouvoir personnel et de regarder la différence comme une opportunité de mieux comprendre le monde qui nous entoure !

    Répondre

  9. MONSEMPES
    Jan 02, 2013 @ 18:25:10

    Encore un beau thème de réflexion.
    Je pense que nous avons à apprendre de toutes les différences.
    Pour le psychologue Kevin Dutton, auteur « The Wisdom of Psychopaths: What Saints, Spies, and Serial Killers Can Teach Us about Success », les psychopathes ont pleins de choses à nous apprendre. Avec la PNL, nous disons que nous pouvons modéliser une stratégie d’excellence, sans adhérer au système de croyance qui soutient cette stratégie, car il génère de la souffrance, ou il n’est pas compatible avec mon système de valeurs.

    Répondre

  10. Sandra C.
    Jan 02, 2013 @ 18:55:39

    Ce livre à l’air intéressant et surprenant. Merci d’apporter ton éclairage sous l’angle de la PNL. Excellente soirée à toi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :