La métamorphose de Johana !

Johana et Nemo

Nous nous rencontrons dans un village situé en France à quelques kilomètres du Luxembourg. Son sourire est radieux.  Johanna dégage une sorte de force tranquille impressionnante pour son jeune âge. Elle n’a que 17 ans et déjà un avenir prometteur dans le dressage équestre devant elle. Au côté de son ami et complice Nemo, elle irradie de plus belle. Difficile en  la regardant aujourd’hui, d’imaginer que cette jeune fille éclatante était il y a encore trois ans l’ombre d’elle-même. Nemo et l’équitation ont changé sa vie. Son histoire nous prouve à quel point l’amour permet de guérir les blessures intérieures les plus douloureuses. Voici donc l’histoire de la métamorphose de Johana.

« Au fond, c’est ça la solitude : s’envelopper dans le cocon de son âme, se faire chrysalide et attendre la métamorphose, car elle arrive toujours. »  August Strindberg écrivain suédois ( 1849 -1912 )

 » L’amour peut tout guérir « 

 » Avant j’étais une épave, aujourd’hui je suis un arc-en-ciel « . C’est ainsi que Johana résume le chemin parcouru ces trois dernières années. L’arc-en-ciel. L’harmonie des couleurs.  L’unité parfaite de toutes les facettes du soi. Johana est loin d’enjoliver les choses. A son contact on ne ressent qu’une présence fluide, joyeuse et rayonnante.  En l’observant guider avec douceur et assurance ses chevaux Sparx et Nemo, je n’arrive pas à envisager que cette jeune fille sûre d’elle est une rescapée de la vie.   » Nemo a vraiment changé ma vie. C’est mon ami, mon confident. Il m’a aidé à remonter la pente. C’est particulier ce qu’il y a entre lui et moi. Je le considère comme mon ange gardien « .

Lorsque que ce cheval entre dans la vie de Johana. Elle est effectivement au fond du gouffre.  » Je souffrais d’une profonde dépression. Mes parents venaient de divorcer. Et je vivais l’horreur à l’école. J’étais faible, fragile et je suis devenue très vite la victime de la cruauté des autres enfants ». Insultes, moqueries, isolement. Johana devient peu à peu le souffre-douleur de son collège. « J’étais constamment harcelée. J’ai très vite perdu toute confiance en moi. J’étais surtout incapable de me défendre.  » Johana développe alors une phobie scolaire. Le simple fait d’entrer dans une salle de classe la rend physiquement malade. Elle souffre alors de nausées et de fièvre. Ses parents sont totalement démunis face à la souffrance de leur fille.  » Ils m’ont envoyé chez une psychiatre qui n’a rien trouvé de mieux que de me mettre sous anti-dépresseurs alors que j’avais à peine 13 ans », explique-t-elle. Les conséquences ont été  terribles.  » Je dormais 15 heures par nuit. J’étais un légume sans énergie. J’étais comme enfermée dans un monde parallèle. Isolée du monde ». Elle finit par quitter l’école et poursuit sa scolarité chez elle en suivant des cours par correspondance.

Son salut viendra de l’équitation. Sa passion depuis l’âge de 4 ans.  » Mon amour pour les chevaux , c’est ce qui me gardait vivante dans cette période sombre« , raconte-t-elle. Elle me confie que la seule chose qui allumait encore une étincelle dans son regard anesthésié par les psychotropes, c’était l’ardent désir de posséder un jour son propre cheval.  » Je remercie mes parents du fond du coeur d’avoir senti l’importance vital de ce rêve« , poursuit Johana. » Ils m’ont offert Nemo le 15 octobre 2009. Cette date je m’en souviendrai toute ma vieNemo était un peu mis à l’écart dans le club équestre que je fréquentais.  Les gens du club ne l’aimaient pas trop. On se moquait de lui parce qu’il était aveugle d’un oeil. Moi je le trouvais adorable.  Il m’a plu au premier regard. Je crois que c’est parce qu’on se ressemblait. Je me suis sentie très proche de lui tout de suite « ,  se souvient Johana.

Cette rencontre avec ce cheval sera sa thérapie. « Il a été mon maître de vie. Grâce à lui, j’ai repris confiance en moi. Il m’a enseigné l’amour inconditionnel. Et je vous garantis que le fait d’être aimé de cette façon sans réserve , sans jugement , moi, ça m’a guéri. Cela m’a rendu meilleure.  Nemo c’est le prolongement de mon âme . C’est mon reflet. Notre relation m’a permis de refaire confiance aux autres et à mieux m’entourer » , explique la jeune cavalière.

Sparx, Johana et Nemo

La rencontre de deux artistes !

Johana reprend peu à peu goût à la vie.  Un rêve se dessine alors à l’horizon. Un rêve de liberté. La jeune fille ne se sent pas à l’aise dans l’univers équestre traditionnel.  « Dans ce monde, tout est basé sur les apparences. On vante les mérites de la force et de la maîtrise. J »avais envie de quelque chose de différent. Un jour ma mère m’a ramené un magazine, dedans il y avait un  DVD de spectacles équestres.  C’était un mélange de théâtre et de dressage.  Cela mêlait tout ce que j’aimais. J’ai su que c’était ce que je voulais faire avec Nemo« , explique Johana.

Le poney islandais cache un formidable potentiel que Johana va peu à peu révéler à force de patience et d’affection. Pendant des semaines, elle va entraîner Nemo en suivant les principes prônés par Pat Parrelli, un éthologue américain spécialiste du dressage naturel, sans violence. Elle s’informe sur l’éthologie, la science du comportement animal. Elle improvise, subit des échecs, recommence. Au cours de ce long apprentissage intuitif, c’est son cheval qui a été son meilleur guide.  » C’est lui qui m’a tout appris« , sourit-elle. Elle précise :  » Pour qu’un cheval vous obéisse il faut être calme, posé, confiant. Je n’étais rien de tout cela quand j’ai commencé à travailler avec lui. C’est lui qui m’a aidé à devenir cette personne. Chaque jour j’ai gagné en confiance à ses côtés« , raconte Johana.

 Johana laisse Nemo libre de ses mouvements. Elle travaille avec lui sans mors. L’objectif est d’obtenir la collaboration du cheval sans passer par la force et la punition. Il s’agit au contraire de travailler en accord avec la personnalité du cheval.  » L’idée est de montrer à l’animal qu’il n’est pas en danger avec nous. La relation est basée sur la confiance et le respect« , précise Johana.

Et cette technique donne des miracles. Nemo réussit à galoper les yeux bandés. Et il suffit d’ observer l’authentique complicité qui lie la jeune fille à sa monture lors des entraînements pour comprendre la signification de ce mot. Complicité.

Sur la vidéo ci-dessous Johana et Nemo dansent. Et leur ballet grâcieux crée inévitablement l’émotion.

Pas à pas, Johana se décide à montrer au monde de quoi elle est capable. Plus question pour la petite fille bléssée de se cacher. La chenille est enfin métamorphosée en papillon. Et le temps est venu pour la jeune fille de prendre son envol.   « J’ai commencé à proposer des spectacles au culot, il y a un an.  Je me disais que si on me disait non, ça n’allait pas me tuer« , lance-t-elle dans un éclat de rire.  Un lâcher -prise qui lui ouvre de nombreuses portes.  » J’ai eu beaucoup de chance, car on m’a fait confiance « , résume-t-elle. Aujourd’hui elle est demandée en Belgique et un peu partout en France. Elle espère vivre un jour de ses spectacles équestres. Elle projette de passer un diplôme en sellerie-harnacherie pour continuer à travailler au plus près des chevaux.

Du haut de ses 17 ans,  Johana parle comme une vieille âme. Elle termine notre entretien en me disant qu’elle a été sauvée par son rêve.  » Aujourd’hui j’ai réalisé l’un de mes souhaits les plus chers. C’est merveilleux et c’est un immense bonheur. Réaliser ses rêves c’est important, c’est même vital. Grâce à Nemo, j’ai appris à devenir une meilleure personne. Je me respecte davantage. J’ai aussi rencontré de nouveaux amis qui me ressemblent et qui me comprennent, tout cela grâce à lui. Je n’ai plus peur de la vie parce qu’il est là et je me réveille chaque jour avec du courage. Je suis aujourd’hui une personne plus équilibrée. Il m’a appris à donner et à recevoir. « 

« On a tendance, de nos jours, à oublier que l’équitation est un art. Or l’art n’existe pas sans amour.
L’art, c’est la sublimation de la technique par l’amour. »  

Nuno Oliveira  , cavalier portuguais

Liens pour aller plus loin :

Le blog de Johana Billa

La méthode de dressage de l’américain Pat Parelli

Le site de dressage du français Nicolas Brodziack

20 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Billa.j
    Sep 22, 2012 @ 17:08:30

    C’est un superbe article!😀 on y retrace beaucoup mon histoire, c’est bizarre de le lire, c’est la première fois que j’ai devant mes yeux un résumé de mon propre parcours! Et il est très touchant en même temps. Il y aura juste une petite erreur: Pat parelli ne fait pas de spectacle, c’est juste un éthologue américain, le DVD en question était celui des crinières d’or!🙂 Encore merci!

    Répondre

  2. Billa
    Sep 22, 2012 @ 18:20:08

    Je vous remercie pour votre article. Il est d’une grande qualité, vous avez su écouter et retranscrire exactement ce que Johana a vécu , avec une très belle sensibilité.
    Ça a été douloureux pour elle et pour nous…
    Je remercie le Ciel, la Vie d’avoir envoyé cette bouée de sauvetage à Johana et je suis plein de gratitude envers elle. Némo est un don du ciel pour moi.
    Encore Merci pour votre super article.
    Marc Billa

    Répondre

  3. Morgane
    Sep 22, 2012 @ 18:47:35

    Quel bel article !!! Je suit Johanna depuis ses début et ce qu’elle fait est magnifique ! En total harmonie avec ses chevaux !!🙂. Bravo a la cavalière et bonne continuations !!

    Répondre

  4. audrey gladis
    Sep 22, 2012 @ 18:52:49

    Je suis tous les jours les activités de Johana nemo et sparx, je peux vous dire qu elle nous fait egalement rever, bonne continuation JO

    Répondre

  5. Marie
    Sep 22, 2012 @ 18:55:47

    Toute ma gratitude pour cet article qui est un témoignage puissant pour la jeunesse en souffrance mais également tous ceux qui un jour ont perdu le goût de la vie.
    La beauté de Johana et Nemo, leurs pas unis dans l’amour d’une autre dimension m’a donne la chair de poule.
    Merci Johana d’offrir au monde ce message sacré que l’amour est tout. Tu es une perle pour l’humanite.
    Merci Sandra d’offrir au monde ces rencontres magiques qui portent haut l’espoir du nouveau monde.
    En ce We de la paix, je me sens dans la jour du cœur et unies avec toutes ces belles âmes qui œuvrent en étant pleinement elles mêmes.
    Grand merci.
    Lumière et Paix pour tous.

    Répondre

    • Laura Pinochio
      Sep 22, 2012 @ 20:54:09

      Et oui c’est du Jo’ à la Nemo & sparx ! Je la connais depuis quelle a eu Nemo au près d elle , c’est une superbe amie sur qui conter ! Et Nemo un sublime petit bonhome !! Elle à un énorme cœur et beaucoup de simplicité ! C’est ce qui fait sa gentillesse et son humour inconditionnelle ! Elle est et à été pour moi et mon cheval Pinochio une âme très sensible et la pour tous les bons et mauvais moment ! Je l’en remercie !!
      Continuer une belle histoire tout les 3 !

      Répondre

  6. fabienne
    Sep 22, 2012 @ 20:47:51

    Merci Sandra pour cet article, qui me parle oh combien au coeur…
    oui, c’est un superbe hommage à la générosité de coeur des animaux envers nous, et aussi en la force intérieure de l’être humain. Bravo à toi Johanna pour ta force et ton trésor intérieur, et à toi Némo pour avoir su comprendre Johanna et t’offrir ainsi pour elle dans un ballet d’amour… équestre et un ballet dans vos deux coeurs …

    Long voyage au pays du bonheur tous les deux et avec tous ceux que votre histoire va toucher….. merci

    Répondre

  7. Claire
    Sep 23, 2012 @ 02:38:58

    Merci Sandra pour ce magnifique article. Un grand merci à Johana et Nemo pour leur magnifique histoire d’amour qui m’a profondément touché et c’est simple la vidéo m’a fait pleurer voilà !🙂 Une belle leçon de vie qui montre une fois de plus que l’Amour est bien plus fort et enrichi d’ expériences de vie extraordinaires en comparaison avec le pouvoir et la soumission de l’autre qui pour moi n’apporte aucun épanouissement. Longue et heureuse vie à vous et vive l’Amour et la Réalisation des rêves !🙂

    Répondre

  8. MICHEL Arlette
    Sep 23, 2012 @ 07:34:06

    ce témoignage est bouleversant de par sa sincérité et sa profondeur , il me conforte dans le fait qu’aujourd’hui il devient urgent de remettre l’être humain dans son intériorité et son unicité au centre des débats, le respecter, l’aimer dans ce qu’il est et non dans ce qu’il fait ou possède.. Johana a retrouvé SON être, son équilibre , elle a eu la force de caractère de résister car ce qu’elle recherchait c’était et c’est toujours SA VERITE. Ses parents l’ont soutenue et encouragée, car ils croient en elle et l’aime d’un amour profond et vrai c’est cela la quête éternelle de chaque être humain
    bravo Johana!!!!!! et tout mon respect pour ce que tu ES et ce que tu dégages de profond , reste comme cela tu es une « GRANDE PERSONNE » Arlette

    Répondre

  9. Billa
    Sep 23, 2012 @ 08:30:00

    Être des parents, c’est difficile. C’est un  »métier  »que l’on apprend sur le tas au détriment des enfants…
    Un grand écrivain inspiré : Gibran Khalil Gibran nous a laissé un livre poétique extraordinaire :  » Le Prophète »
    Voici ce qu’il écrit sur les enfants :

    Et une femme qui tenait un bébé contre son sein dit, Parlez-nous des Enfants.
    Et il dit :
    Vos enfants ne sont pas vos enfants.
    Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à la Vie.
    Ils viennent à travers vous mais non de vous.
    Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne sont pas à vous.
    Vous pouvez leur donner votre amour, mais pas vos pensées.
    Car ils ont leurs propres pensées.
    Vous pouvez héberger leurs corps, mais pas leurs âmes.
    Car leurs âmes résident dans la maison de demain que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.
    Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne cherchez pas à les faire à votre image.
    Car la vie ne marche pas à reculons, ni ne s’attarde avec hier.
    Vous êtes les arcs desquels vos enfants sont propulsés, tels des flèches vivantes.
    L’Archer vise la cible sur le chemin de l’Infini, et Il vous tend de Sa puissance afin que Ses flèches volent vite et loin.
    Que la tension que vous donnez par la main de l’Archer vise la joie.
    Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime également l’arc qui est stable.

    Vous trouverez le texte intégral de ce livre sous ce lien :
    http://wikilivres.ca/wiki/Le_Proph%C3%A8te
    Bonne vie 🙂

    Répondre

    • Sandra C.
      Sep 23, 2012 @ 08:56:48

      merci bernadette de partager ce formidable texte🙂

      Répondre

      • Billa Marc
        Sep 23, 2012 @ 09:52:49

        J’ai oublié de mettre mon prénom sur le post. Cela me touche que vous y soyez sensible, je vous conseille si vous ne connaissez pas ce livre de le lire, c’est vraiment un livre de Vie.
        D’ici demain j’aurais mis sur facebook les photos de votre visite à Lémestroff.
        Bonne vie 🙂

  10. Emilie Mathieu
    Sep 23, 2012 @ 15:02:24

    Superbe article qui reflète tellement bien le parcours de notre petite jo’.
    Un talent à couper le souffle, une vérité qui transparait dans son sourire et dans le regard de némo. Continue à entretenir l’élan, tu as déjà tout d’une grande !

    Répondre

  11. Bernadette Billa
    Sep 23, 2012 @ 16:45:22

    Chère Sandra, mon coeur est heureux et rempli de gratitude ce soir en ayant lu votre texte! Car vous avez le don de comprendre les personnes dans ce qu’ils sont au plus profond d’eux-même et de trouver ensuite les mots pour les décrire…Merci pour ces merveilleuses citations en début et en fin d’article qui couronnent et magnifient votre texte…
    L’amour est tout, l’amour peut tout, l’amour est plus fort que la mort. Et les anges n’ont pas forcément des ailes…Qu’ils montent à cheval ou qu’ils écrivent, ils sont au milieu de nous…

    Répondre

    • Sandra C.
      Sep 23, 2012 @ 17:01:47

      je suis très touchée par votre message🙂 belle rencontre que la nôtre🙂 je suis heureuse d’avoir transmis la magnifique histoire de johana !!!!!! elle mérite d’être connue de tous car elle est porteuse d’espoir !!!

      Répondre

  12. Zuzue
    Sep 24, 2012 @ 07:56:31

    Bel article, très juste, et très émouvant de lire l’histoire de mon amie Johana.
    Au delà de son histoire passée, Johana est aujourd’hui une personne qui de par son assurance et sa joie de vivre, emmènera n’importe quelle personne au bout de ses rêves. Parce qu’ELLE sait que c’est possible.
    Parce qu’elle a cette de dose de je ne sais quoi que certains appelleront le culot, et que j’appellerai plutôt le mélange de folie, de d’envie de réussir et de désinhibition face au regard des gens.
    Cela même l’amènera au bout du monde, sans cesser de nous surprendre, de nous émouvoir et de nous faire partager cet amour vrai qu’elle a pour cette âme soeur qu’est Nemo, et son prolongement le petit Sparx.
    Du haut de ses 17 ans, Johana, mon amie, ma force tranquille, ne cessera pas de m’émouvoir.
    Je t’aime mon amie❤

    Répondre

  13. eof737
    Oct 09, 2012 @ 17:42:10

    This is adorable. Are you able to add a blog translate to your page? I was wondering about that🙂

    Répondre

  14. Sandra C.
    Oct 09, 2012 @ 18:05:04

    i was looking for…have you got a widget ????

    Répondre

  15. Gémilou Gém
    Oct 16, 2012 @ 22:32:06

    Merci Sandra pour ces articles que je trouve edifiant , j’ai bien aimer l’histoire du cheval , l’amour est magique .un bel enseignement.
    Amitiés

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :