Et si le bonheur dépendait de nous?

Le créateur d'happiness-seekers.infoAndré Gaumond est un homme souriant. « J’essaie de sourire au moins une fois par jour! ». Ce réalisateur québecois a fait du bonheur une philosophie de vie, et aussi un projet artistique : happiness-seekers. info.

Sur ce site web André Gaumond s’interroge sur la notion de bonheur. Il  y partage près d’une trentaine  d’interviews.  Des anonymes, des thérapeutes, des artistes y livrent leur vision concrète du bonheur et expliquent comment ils travaillent  au quotidien à être plus heureux.

André Gaumond  se définit comme un « chercheur de bonheur », mais c’est d’abord un homme de cinéma. Il  travaille  dans ce monde d’images depuis près de 25 ans. Il a réalisé des documentaires : I can’t, I live in Cuba ( 2004) , Vietnam, the country of dreams   (2007), il a collaboré à des films américains , travaillé avec Tony Scott, le réalisateur de Déjà Vu et de ‘ L’Attaque du métro 123. Il est le fondateur des Productions de l’Eveil créé en 1998 et il  a réalisé les vidéos des conférences du moine bouddhiste français, proche du Dalai-Lama,  Mathieu Ricard, lors de ses voyages au Québec.

Et puis un jour, en 2009  au cours d’une conversation entre amis, lors d’une de ces soirées où l’on refait le monde, le voilà qui se pose cette  question: Qu’est ce que le bonheur? Des philosophes ont déjà tenté d’y  répondre  à travers les siècles. Il décide donc de trouver sa réponse à lui, en  allant filmer des gens heureux.  L’idée est de donner la parole à Mr Tout le Monde , « quelque soit son histoire, son background », précise le réalisateur. Le projet happiness-seekers est alors lancé !

André Gaumond, a l’âme d’un aventurier. Quelques jours plus tard,  le voilà qui part à la chasse aux personnes lumineuses, souriantes et joyeuses . Et il va en trouver. Dans son entourage, d’abord. Son idée fait causer à Montréal au Québec . De rencontres, en rencontres,  le voilà qui atterrit chez Lorraine Morin. 80 ans ,un bel accent québecois,  une vie riche d’expériences pas forcément toujours très heureuses d’ailleurs, et une sacrée philosophie de vie.

La voici:

Sa quête des secrets du bonheur le pousse dans des endroits improbables. Comme ce jour où il décide d’interroger les gens dans la rue à Las Vegas. Dans cette cité perdue au milieu du Nevada ,  le bling-bling est roi. Et pourtant. André Gaumond y découvre des personnes inspirées et inspirantes.

Il y a aussi Silvia Ricciotto-Sabash, une chanteuse argentine rencontrée dans la rue à Montréal.« C’est son sourire lumineux, joyeux qui m’a attiré vers elle, elle dégageait une incroyable énergie« , confie le créateur d’Happiness -Seekers. Une intuition confirmée par la joie qui émane de  cette artiste chaleureuse  et atypique :

Que tirer de toutes ces rencontres ?  Pour André Gaumond, c’est aujourd’hui évident. Le bonheur vient de l’intérieur, et il naît dans le moment présent.

Tous ces témoignages, dans leur diversité se rejoignent sur un point : être heureux est un vrai choix, et l’assumer dans ce monde , est presque un acte militant. Cette affirmation, ne nie en aucun cas la souffrance, la douleur, la tristesse. Ceux qui parlent aujourd’hui sur le site happiness-seekers.info, du bonheur,  ont eu leur lot de deuils, de drames  et de blessures. Ce qui les différencie des autres , c’est leur capacité à choisir de regarder ce qu’il y a de plus beau dans le monde, de concentrer leur attention sur ce qui leur fait du bien! 

Une leçon simple et pourtant si peu enseignée et encore moins pratiquée au quotidien!

André Gaumond espère dans l’avenir créer une série documentaire sur le bonheur, à partir de ces témoignages .Il est également en contact avec des spécialistes en neurosciences de l’Université McGill au Québec . Il s’intéresse à la musicothérapie et à l’épigénétique, c’est- à- dire à l’étude de  l’influence de l’environnement sur l’ADN. Les scientifiques savent aujourd’hui que les émotions positives stimulent le système immunitaire. D’autres découvertes restent à venir. L’ idée du réalisateur est de mettre en perspective l’expérience des gens avec les résultats obtenus par les chercheurs. « A travers ce projet, je souhaite avoir un point de vue global de ce qu’est le bonheur quelque soit le pays, quelque soit les conditions de vie des gens. Nous pourrons ainsi lutter contre la propagation de tout ce qui empêche les gens d’être heureux« , indique le réalisateur, « et notre démarche est totalement indépendante, je n’appartiens à aucun courant ni spirituel ni politique, je veux juste comprendre ce qui relie les êtres humains », conclut-il.

Le travail d’André Gaumond est loin d’être isolé sur le web. Le québécois espère d’ailleurs que son projet dépassera les frontières de sa province. Il rêve d’un projet international et collectif autour du bonheur alimenté par des vidéos réalisées dans le monde entier.

Les retours sur le net sont déjà très encourageants :« on m’envoie des mails de Russie, du Japon, pour me parler de ces vidéos« .

Bizarrement, les diffuseurs,  c’est à dire les chaînes de télévision ne s’arrachent pas le projet.

Mais André Gaumond, est bien trop positif de nature pour s’arrêter à cela. Cet homme est sans doute un précurseur.

Et si l’avenir de l’humanité, c’était bien le bonheur?

Liens utiles pour aller plus loin:

La biographie d’André Gaumond

L’université McGill

Le point sur l’épigénétique

Et bien sûr http://happiness-seekers.info/

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Sally
    Mai 04, 2012 @ 23:03:14

    Hip hip hourra!! Longue vie à « larévolutionintérieure »!!
    Et merci pour le « sourire » d’André Gaumond et ses portraits « inspirants »… Je ne pouvais évidemment ne pas être touchée par les tendres témoignages de Lorraine et de Sylvia… Je me suis retrouvée quelque part en elles… à croire que nous partageons une certaine idée du même bonheur🙂
    Les pompiers ont leur baptême du feu, chère Sandra C, ceci est votre baptême du Bonheur: tout cela est prometteur…
    Vivement la suite..!
    En attendant, je m’empresse de faire partager à bon entendeur… Sally

    Répondre

  2. lili_hindy
    Mai 06, 2012 @ 22:44:21

    Hello ma belle Sandra,
    C’est avec grande joie que je découvre ton blog…et vraiment FELICITATIONS pour mettre des mots et des images sur tes inspirations…
    Je partage avec grand plaisir ta REVOLUTION😀
    Tout simplement : Que du Bonheur

    Répondre

  3. Les pieds dans le futur
    Mai 25, 2012 @ 21:34:19

    Salut Sandra, contente de découvrir cette note, je vais explorer plus loin…

    Répondre

  4. Russel Ray Photos
    Juin 04, 2012 @ 01:26:20

    Thanks for letting me camp out in your blog for a little while. I had a great time and tried to leave my campsite as clean as when I arrived.

    or, via translate.reference.com,

    Je vous remercie de me laisser camper dans votre blog pour un peu de temps. J’ai passé un très bon moment et j’ai essayé de laisser mon terrain de camping aussi propre que lorsque je suis arrivé.

    I hope. lol

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :